Trekking Aventure au Maroc (MA)
La vallée des Aït Bougmez et l’ascension du M’Goun.
(13-20 juin 2020)

La réussite de tout voyage est un délicat mélange de bonne humeur, de sentiments d'entraide et de convivialité, d'esprit de découverte, de bonne volonté, de participation aux tâches communes, ainsi que de respect des traditions locales.

Un très beau trekking qui monte au sommet du M’Goun et qui débute dans l’une des plus belles vallées du Maroc: la vallée des Aït Bougmez, faisant partie du Géopark du M’Goun. Le label «Global Géopark» a été décerné par l’UNESCO en 2014, car le massif recèle un patrimoine naturel, géologique, culturel et architectural riche et varié.

Dans les Aït Bougmez et tout au long de la randonnée jusqu’au sommet du M’Goun, ce trekking nous permettra de découvrir une population accueillante et une région unique aux multiples facettes, celle des Berbères du Haut Atlas Central, dont les villages ont conservé leurs traditions ancestrales. Les azibs d’altitude (bergeries), plateaux, gorges, vallées et rivières donneront une dimension spectaculaire à notre périple.

L’ascension du M’Goun avec ses 4068 mètres est facultative. C’est selon vos envies !

Points forts

  • Un bel itinéraire de trek au coeur des montagnes du Haut Atlas Central.
  • Le passage dans la vallée heureuse des Aït Bougmez et la rencontre de ses habitants.
  • L’ascension du M’Goun (facultative), relativement aisée, qui permettra aux amoureux de la montagne de faire un sommet de plus de 4000 mètres.
  • Un encadrement professionnel.

Séjour de 8 jours/7 nuits

5 jours de marche.
Total d'environ 28 heures de marche, environ 95 km.
Dénivelé positif journalier max: 1100 m, négatif journalier max : 1400 m.


Programme

Difficulté

L’itinéraire est mentionné à titre indicatif; le guide accompagnant le groupe se réserve le droit de modifier l'itinéraire initialement prévu, si nécessaire pour la sécurité ou le bien-être du groupe (notamment en fonction de la météo, du niveau du groupe et des évènements locaux), sans que cela ne vous donne droit à une quelconque indemnité.

Jour 1
Arrivée à Marrakech – Accueil

Quelle que soit l’heure de notre arrivée, de jour comme de nuit, un membre de l’équipe locale vient nous accueillir à l’aéroport Menara de Marrakech.

  • Transfert en taxi ou minibus jusqu’à l’hôtel. Si notre heure d'arrivée le permet, visite libre de la ville dynastique de Marrakech et de ses curiosités.
  • Installation à l’hôtel, situé à côté de la mosquée de la Koutoubia et tout près de la fameuse place Djemaa el Fna.
  • Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 2
Marrakech - Azilal - Azibs N'Ikkis (2500 m) (camp).

Tôt le matin, nous partons en 4x4 ou minibus pour rejoindre les vallées profondes du Haut Atlas Central, Aït Abbès, et Aït Bouguemez (la «vallée heureuse»), en passant par Azilal. Nous montons ensuite vers le village d'Arous, où notre équipe nous attend. Une petite heure pour décharger les véhicules et charger nos mules, puis nous commençons la marche, accompagnés de nos mules qui portent notre bagage, le matériel de camp, de cuisine et tout le ravitaillement de la semaine: nous partons en totale autonomie. Une bonne acclimatation à l'altitude. Nous atteignons les Azibs N’Ikkis (bergeries), à 2500 m d’altitude, près desquelles nous installons notre premier bivouac. Parfois, en été, ces bergeries sont habitées par les familles des villages que nous venons de traverser.

Durée: 6h de route / 3h à 3h30 de marche.

Jour 3
Azibs N’Ikkis (2500 m) - Col Tizi N’Tarkeddit (3450 m) - Plateau de la Tarkeddit (2900 m) (camp).

Nous montons sur un sentier muletier vers le col de Tarkeddit (3450 m), 3h de montée progressive et sans difficulté. Petite halte pour une distribution de fruits secs avant le col. Du col, nous profitons d’une vue magnifique sur la face nord du M'Goun et les sommets avoisinants. Puis nous redescendons tranquillement sur le plateau de la Tarkeddit (2900 m), région de pâturages pour les troupeaux des nomades Aït Atta venus des vallées. Nous installons notre campement sur de belles pelouses rases entourées de crêtes.

Durée: 6h de marche.

Jour 4
Plateau de la Tarkeddit (2900 m) - Sommet du M'Goun (4068 m) - Ifri N’Aït Hammou (2700 m) (camp).

Départ tôt le matin pour rejoindre la crête de l’Ighil M’Goun, que nous suivons pendant 5 heures jusqu’au sommet (4068 m) dans un paysage minéral avec de nombreux fossiles calcaires, tout en profitant d'une vue magnifique sur le versant sud. Du sommet, le spectacle est grandiose: nous pouvons admirer tout le Haut Atlas central, Kelaat M'Gouna, la vallée du Dadès, le Saghro. Nous descendons par le côté sud pour une durée de 3h pour installer notre camp vers Ifri N'Aït Hammou (2700 m). Pour ceux qui ne désirent pas faire l’ascension du M’Goun, un parcours plus facile avec les muletiers et leurs mules les conduira directement à Ifri N’Aït Hammou.

Durée itinéraire avec ascension du M’Goun: 8h de marche.
Durée itinéraire avec les muletiers: 6h de marche.

Jour 5
Ifri N’Aït Hammou (2700 m) – Amskar Fougani (camp).

Sur les versants sud du M'Goun, les nomades viennent faire paître leurs animaux sur des terres aux tons ocres. Nous passons le col Aït Hammou (2600 m), pour ensuite rejoindre la vallée Aït Ahmed. Cette étape nous permet de découvrir des paysages très variés (montagnes arides, terres ocres, vallées verdoyantes aux cultures en terrasses) et de traverser de superbes villages berbères, où la vie paraît si simple et heureuse. Nous campons à l'entrée du village d'Amskar Fougani, près d'une cascade. Pendant cette étape, nous aurons parfois les pieds dans l'eau.

Durée: 5 à 6h de marche.

Jour 6
Amskar Fougani – Gorges Amejgag – Almdoune (1700 m) (camp).

  • Traversée des petites gorges Amejgag, bordées de lauriers roses, et du village d’Amejgag.
  • Déjeuner dans un grand village en pisé, avec des cultures de maïs, d’amandiers et de rosiers.
  • Bivouac près du village d’Almdoune (1700 m).

Durée: 4 à 5h de marche.

Jour 7
Almdoune – Ouarzazate – col Tizi N’Tichka - Marrakech.

Une belle journée commence, en minibus ou taxi (en fonction du nombre de personnes) vers Hdida, Kelaat M’Gouna, ville des roseraies, puis la vallée du Dadès et ses mille kasbahs, Skoura et sa palmeraie, et Ouarzazate, capitale des Kasbahs, où ont été tournés plusieurs films mondialement connus. Puis nous découvrons un autre paysage, celui du versant sud du Toubkal, avec ses villages accrochés aux falaises. Nous franchissons le plus haut col routier du Maroc (Tizi N'Tichka, 2260 m) et entamons la descente par une route montagneuse vers Taddert pour le repas de midi, avant de continuer vers Marrakech.

  • Installation à l’hôtel, près de la place Djemaa el Fna et son ambiance unique.
  • Dîner et nuit à hôtel.

Durée: 7h de route.

Jour 8
Transfert vers l'aéroport.

Si notre heure de départ le permet, visite libre des jardins et monuments historiques de la ville. Transfert vers l’aéroport.

Prix hors vols

  • Entre 07 et 10 participants : 560 €.
  • Entre 11 et 14 participants : 540 €.
  • Entre 15 et 22 participants : 520 €.

Pour bénéficier d’un prix raisonnable, l’achat du billet d’avion est à charge des participants.
Les participants seront tenus au courant dès la mise en vente par la compagnie aérienne du billet d’avion (+/- juillet 2019).

Le prix comprend

  • Transferts A/R aéroport Marrakech – hôtel centre-ville, en voiture ou minibus.
  • Transferts A/R Marrakech - départ/arrivée de la randonnée, en voiture ou minibus.
  • 2 nuits d'hôtel en demi-pension à Marrakech, hôtel de catégorie moyenne, en chambre double avec air conditionné, salle de bains et toilettes (avec une chambre triple pour les groupes impairs), chambre single avec supplément.
  • 5 nuits sous tente (bivouac).
  • Repas de midi sur la route lors des transferts longs.
  • Pension complète pendant le trek.
  • Guide local officiel francophone du premier au dernier jour du séjour.
  • Muletiers avec leurs mules (leur nombre varie en fonction de la taille du groupe) pour porter vos bagages, le matériel de bivouac, la nourriture et le matériel de cuisine.
  • Cuisiniers pour préparer tous les repas pendant la randonnée.
  • Nourriture locale variée, de qualité et abondante, y compris grignotage lors des pauses.
  • Prêt du matériel de bivouac (tentes igloo 2 places, matelas, 2 grandes tentes mess pour les repas et les soirées), à l’exception des duvets, qui ne sont pas fournis.
  • Les visites éventuelles indiquées dans la fiche technique.
  • La bonne humeur de toute l'équipe d'accompagnement !

Le prix ne comprend pas

  • Vols A/R (à charge des participants).
  • Repas de midi à Marrakech (J1 et J8).
  • Boissons (bouteilles d’eau minérale et autres).
  • Dépenses personnelles.
  • Pourboires.
  • Assurance personnelle obligatoire (frais de recherche, de secours en montagne, premier transport, assistance médicale et rapatriement).
  • Assurance annulation.
  • Tout ce qui n’est pas inclus sous la rubrique précédente.

Date limite d’inscription

01 mars 2020.

Inscription

Via notre site internet, rubrique «Inscriptions» ou via .
Nombre minimum: 07 personnes.
Nombre maximum: 22 personnes.

Acompte

Payement à l'inscription d’un acompte obligatoire de 230 € sur le compte d'Arpernaz numéro BE54 0016 2861 0697.

Solde

A verser pour le 20 avril 2020 sur le même numéro de compte.

Conditions d’annulation de l’agence locale

En cas d'annulation de votre part, des frais d'annulation sont exigés à cause des dépenses déjà engagées pour les préparations du trek:

  • Plus de 45 jours avant la date de votre arrivée : 10 % frais dossiers retenus.
  • 25 jours avant la date de votre arrivée : 100 % du coût total.

En cas d'interruption justifiée du séjour (notamment maladie, accident, décès d'un proche,…), seule l'assurance annulation que vous aurez éventuellement souscrite vous remboursera.

En cas d'annulation du séjour par les organisateurs avant le jour de début du séjour pour des raisons de sécurité (notamment en cas de situation locale à risque politique ou sanitaire, de catastrophe naturelle ou de force majeure), l'acompte vous sera remboursé en totalité, mais sans aucune indemnité supplémentaire.

La vie en groupe durant le trek

Gardez à l’esprit que vous êtes les acteurs de votre voyage. Il est donc important pour le bon déroulement du trek que chaque membre du groupe puisse participer, par son enthousiasme et son esprit de tolérance, à la création d’un climat de bonne entente et ne pas laisser la fatigue influencer son comportement. Vous allez rencontrer de magnifiques paysages, découvrir la culture d’un pays nouveau, d’un peuple différent; vous serez certainement frappés par son accueil et son hospitalité légendaire. Les Marocains sont des gens ouverts et tolérants, mais surtout attachés à leurs traditions.

Hébergement

Hôtel de catégorie de catégorie moyenne, sur base d’une chambre double et chambre triple pour les groupes impairs (la chambre single est avec supplément).

En randonnée, hébergement sous tente de type igloo (de 2 personnes). Sous tente, il est prévu des matelas pour chaque participant, il est vivement conseillé d’amener avec soi un sac de couchage de bonne qualité car les nuits peuvent être fraîches. Une grande tente est prévue pour le souper, une tente pour la cuisine et le personnel accompagnateur.

Il existe la possibilité de passer certaines nuits chez l’habitant (maison berbère) ou en gîte d’étape si les conditions climatiques ne permettent pas le bivouac. Les conditions d’hébergement peuvent être sommaires, toutefois l’accueil est toujours excellent.

Portage

Chaque participant se déplace à pied pendant la randonnée pédestre. Il est prévu une mule pour deux personnes pour porter les bagages, le ravitaillement et tout ce qui concerne l’hébergement: tentes et matériel de cuisine… Vous ne portez que vos affaires personnelles nécessaires à la journée (gourde, appareil photo, vêtement de protection…). Vous retrouverez le reste de l’équipement le soir au bivouac.

Ravitaillement en trek

Pension complète: petit déjeuner, déjeuner et dîner, avec des menus différents, complets et équilibrés chaque jour. Un maximum de vivres est rassemblé avant le départ. Cependant, en fonction des besoins journaliers, l’appoint est acheté sur place ou dans les petites épiceries villageoises (poulet, œufs, eau, légumes…).

La cuisine est essentiellement marocaine: salades composées pour le midi, tajine, couscous, harira,… sans oublier le traditionnel thé à la menthe ! Des pique-niques peuvent être proposés pour les journées de marche intensive. Le groupe peut, s’il le souhaite, participer à la préparation des repas.

L’eau est une denrée rare et précieuse. Elle n’est en général pas potable. En cas de besoin, il est fortement conseillé de la désinfecter avec des pastilles de purification ou d’acheter de l’eau minérale au début de la randonnée.

Formalités administratives

Contrat d’assurance

Votre contrat d'assurance doit couvrir au minimum les frais de recherche, de secours en montagne, de premier transport, d'assistance médicale et de rapatriement.
Prévoir une assurance annulation !


Documents d'identité

Attention ! Une négligence de votre part peut compromettre votre voyage.

Un passeport valable encore au moins 3 mois à partir de la date de sortie du Maroc est obligatoire ! La carte d’identité ne suffit pas.

Sécurité

Une fiche personnelle à compléter sera envoyée ultérieurement aux personnes inscrites. Celle-ci est à renvoyer obligatoirement avant le séjour. Merci de respecter le délai pour son renvoi.

Niveau

Une très bonne condition physique est recommandée ! Nous vous conseillons de vous entraîner à marcher quelques mois avant le séjour. Profitez des sorties du club pour acquérir une base d’endurance !

S’alimenter pendant la randonnée

Pensez à vous munir d’aliments énergétiques tels que barres de céréales, pâtes de fruits, fruits secs, chocolat. Pensez aussi à boire abondamment; pour cela, prévoyez une poche à eau de 2 litres.

Santé - Vaccins ou traitements conseillés

Aucune vaccination n’est obligatoire. Etre à jour pour les vaccins classiques.

Ce sont surtout les désordres intestinaux qui guettent le randonneur. Respectez donc les règles d’hygiène alimentaire universelles. Etre en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage. Si votre dernière visite médicale date quelque peu, il est formellement conseillé d’effectuer un bilan de santé (aptitude physique) en expliquant a votre médecin les principales caractéristiques de votre prochain voyage (altitude, climat, effort physique…).

Si vous avez besoin de médicaments spécifiques, veuillez les emporter. Il convient d’être autonome et d’emmener avec soi une trousse à pharmacie bien fournie.

Avant un séjour en altitude, il est également conseillé de passer une visite de contrôle chez son dentiste.

Problèmes liés à l’altitude (MAM – Mal Aigu des Montagnes)

Lors d’un trekking en altitude, vous ressentirez certainement le manque d’oxygène au-dessus de 2500 m. Néanmoins, les problèmes liés à l’altitude ne se déclarent jamais en-dessous de 3000 m.

Les symptômes principaux du MAM sont:

  • Mal de tête permanent.
  • Manque d’appétit et de sommeil.
  • Fatigue et étourdissement.
  • Difficultés d’uriner (urine très jaune).
  • Toux sèche, parfois une écume blanche sortant des poumons.

Prévention:

  • Boire beaucoup.
  • Eviter tout alcool ou tabac.
  • Absorber de l’aspirine et de l’ail quotidiennement.

En cas de problèmes sérieux, il est impératif de redescendre au plus vite de plusieurs centaines de mètres, de nuit s’il le faut. C’est le seul remède. Ne jamais hésiter à vous confier au guide. Il est là pour vous rassurer et, le cas échéant, pour réagir rapidement.

Équipement individuel à prévoir

Vêtements de trekking:

  • Chaussures de randonnée imperméables, bien à son pied (en cuir ou en Goretex).
  • Un ou deux pulls ou polars.
  • Une veste imperméable (style Goretex) pas trop épaisse (à combiner avec un polar et un T-shirt).
  • Un pantalon et un short de trek en toile (qui sèchent rapidement).
  • Un pantalon léger genre training.
  • Sous-vêtements thermiques (T-shirt et caleçon long).
  • Un ou deux t-shirts en matière technique.
  • Chaussettes de randonnée (grosses et fines).
  • Sandalettes pour la fin de journée.
  • Sandales ou baskets usagées car nous marcherons par moments les pieds dans l’eau.
  • Echarpe ou foulard.
  • Chapeau ou casquette.
  • Une paire de gants légers.
  • Une paire de gants plus chauds.
  • Bonnet.
  • Une paire de lunettes solaires de montagne.
  • Maillot de bain.

Matériel de trekking:

  • Sac de voyage souple, sans roulettes, 15 kg maximum.
  • Sac à dos (minimum 30 L) pour mettre les affaires de la journée.
  • Sac de couchage (température confort -5°C).
  • Bâtons de randonnée télescopiques (très pratiques en descente).
  • Lampe frontale (obligatoire pour l’ascension).
  • Gourde ou poche à eau (2 L de préférence) et comprimés/gouttes purificateurs d’eau (Micropur Forte, Hadex).
  • Barres de céréales, fruits secs pour l’ascension du M’Goun.

Petit matériel divers:

  • Un canif et/ou un couteau suisse «Victorinox» et/ou un «Leatherman».
  • Un ou deux grands sacs poubelle.
  • Un briquet.
  • Un sifflet.
  • Lacets de rechange (pour tous les types de chaussures emportées).
  • Une photocopie du passeport (à garder séparée du passeport).
  • Deux photos d’identité.
  • Un rouleau d’adhésif large et solide (pour réparations, par ex. semelles chaussures).
  • Un tube de colle Super Glue (pour petites réparations diverses).
  • Un petit ensemble de couture (fil, aiguille, boutons).
  • Des pinces à linge.
  • Du papier WC.
  • Des piles de réserve (pour la lampe frontale).
  • Plusieurs batteries chargées pour les appareils (pas de possibilités de recharger pendant le trek).
  • Des boules Quiès ou équivalent.
  • Une pochette ventrale pour mettre son argent et son passeport.

Pour la toilette:

  • Un bassin pliable en toile ou en plastique.
  • Une ou deux serviettes, savon, gant de toilette, brosse à dents et dentifrice, lingettes.

Remarque : il existe des serviettes de trek super absorbantes et très faciles à faire sécher.


Pharmacie:

  • Micropur Forte (pastilles pour désinfecter l’eau) ou Hadex (gouttes pour désinfecter l’eau).
  • Diamox (contre les œdèmes, à prendre en cas de crise due au mal de l’altitude, NE PAS le prendre préventivement !) (sur prescription médicale).
  • Aspirine.
  • Paracétamol.
  • Anti-inflammatoire (Feldene, …).
  • Antispasmodique (Buscopan, …).
  • Antidouleurs gastriques (Maalox, …).
  • Basilac Forte ou similaire (intestins).
  • Anti-diarrhéique (Imodium, …).
  • Antiémétique (nausées, vomissements) (Motilium, Primpéran, …).
  • Antihistaminique (Zyrtec, …).
  • Antibiotique à spectre large.
  • Pansements, Compeed (ampoules), compresses stériles, sparadrap, Steristrip, bande élastique, crème Akiléïne NOK (pieds).
  • Désinfectant (Isobetadine, …).
  • Rhinatiol (nez).
  • Pastilles pour la gorge.
  • Collyre et sérum physiologique.
  • Gouttes auriculaires.
  • Baume pour les lèvres.
  • Crème de protection solaire écran d’indice élevé.
  • Médicaments personnels.
  • Répulsif anti-moustiques.

Informations diverses

Décalage horaire

Fin 2018, le Maroc a supprimé le changement d'heure et maintenu l'heure d'été. Il reste à GMT + 1 toute l’année, sauf pendant le mois du ramadan. Si bien qu'en hiver, le Maroc et la Belgique sont désormais à la même heure; et en été, lorsqu’il est 12h en Belgique, il est 11h au Maroc et 10h pendant le ramadan.

Électricité (hôtel)

Le Maroc est équipé en 220 V avec des fiches au standard européen. Pas d’adaptateur à prévoir donc.

Habillement et us et coutumes

Pour ne pas nuire à l'environnement, ni aux tribus locales, il convient de suivre un certain nombre de règles. A éviter :

  • Une tenue courte et provocante.
  • Proposer et boire de l'alcool en public.
  • Photographier femmes et enfants sans leur accord.
  • Fumer en présence de vos hôtes.
  • Entrer dans un lieu sans se déchausser.
  • Prendre les aliments de la main gauche (elle est réservée aux ablutions intimes).
  • Semer vos déchets dans la nature.

Les pourboires en trek

Les pourboires sont toujours un instant délicat, rien n’est obligatoire, mais pour l’équipe marocaine non plus. N’oubliez pas que ce n’est pas forcément le travail du muletier de monter votre tente et de vous servir le thé, qu’il n’est pas payé pour vous raconter des histoires au bivouac, ni pour vous chanter des chansons. Mais ils ont toujours tendance à en faire plus pour vous faire plaisir (ce qui ne vous dispense pas d’aider à toutes ces tâches communes).

Après, c’est à vous de juger de la qualité de leurs services. Sachez tout de même qu’il est très mal vu de ne rien laisser à la fin d’un circuit. Pour vous donner un ordre d’idée, prévoyez entre 100 et 200 DH pour chaque muletier et entre 200 et 500 DH pour le cuisinier et le guide. Mais ce ne sont que des indications.

Dans les maisons

Les Marocains sont très accueillants et il est rare de faire un voyage sans être invité, à un moment ou à un autre, à partager un repas ou un thé dans une maison. Même si rien ne vous sera imposé (vos hôtes sont extrêmement courtois), il existe des règles de savoir-vivre qu’il est appréciable de suivre :

  • Déchaussez-vous avant de rentrer.
  • Ne visitez pas les pièces de la maison sans y avoir été invité au préalable (n’entrez pas dans les lieux où travaillent les femmes).
  • Lavez-vous soigneusement les mains avant de prendre un repas en commun.
  • Il est très mal vu de refuser un thé, mais si vous ne supportez vraiment pas ça, un grand sourire peut toujours tout arranger.
  • Abordez avec prudence les sujets (sensibles) tels que la religion, la politique ou la sexualité.

Les photos

On veut tous graver sur la pellicule les instants forts de nos voyages, mais il faut toujours demander l’autorisation de faire un cliché et renoncer à une photo pour laquelle on vous demande quelque dirhams.

Responsable et accompagnateur pour le séjour

Salva (GSM: 0477.950332)